Des ONG plaident pour la prolongation de l’Accord de Cotonou

Après deux jours de travaux, le chargé de la société civile à la délégation de l’Union européenne en RDC, Alphonse Kasongo, a procédé, le 21 janvier 2016 au centre culturel Boboto, à la clôture de l’atelier sur « la fin de l’Accord de Cotonou : réflexion sur l’après 2020 », organisé par le Réseau des plates-formes des ONG de l’Afrique centrale (REPONGAC). La trentaine des délégués de la société civile et experts qui ont participé à cet atelier, ont réfléchi sur les améliorations à apporter à cet important accord liant les pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) à l’Union européenne.
A l’issue de cet atelier, la tendance qui s’est dégagée est la continuation de l’Accord de Cotonou moyennant des améliorations et une plus grande implication de la société civile. Celle-ci est favorable à la poursuite de l’accord de partenariat économique entre l’UE et les pays de l’ACP. Des responsables des organisations économiques partenaires de l’union européenne (UE) souhaitent que l‘accord de Cotonou, conclu entre l’UE et les pays d’ACP, continue après 2020.
 Pour rappel, l’accord de Cotonou entre l’Union européenne et les Etats d’ACP avait été signé le 23 juin 2000 dans la capitale économique du Bénin, après l’expiration de la Convention de Lomé. Conclu pour 20 ans, cet accord, révisé tous les 5 ans, réunit les 79 Etats du groupe ACP et les 28 pays de l’Union européenne, soit une population totale de plus de 700 millions de personnes.
Entré en vigueur depuis le 1er avril 2003, l’Accord de Cotonou a pour objectif de rétablir les équilibres macroéconomiques, de développer le secteur privé, d’améliorer les services sociaux, de favoriser l’intégration régionale, de promouvoir l’égalité des chances hommes-femmes, de protéger l’environnement et d’abolir de manière progressive et réciproque les entraves aux échanges commerciaux.
Par: Tshieke Bukasa

Source : Le Phare (CD)


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 1 084 fois