Menaces de licenciement : Bolloré Africa Logistics prépare une crise sociale

A la société Bolloré Africa Logistics, la menace de licenciement plane toujours sur les employés. Rencontrés lundi 13 juin 2016 à l’heure de la pause, quelques-uns parmi eux disent ne plus être à l’aise depuis l’annonce de cette nouvelle. Joint au téléphone un des syndiqués de l’entreprise se veut rassurant et évoque les démarches en cours dans le but de faire échec à ce plan.

Visage déprimé, les employés de Bolloré Africa Logistics vivent dans l’angoisse. Et pour cause, ils sont sous la menace d’un licenciement. Ils n’ont plus le cœur à l’ouvrage car, ils ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés très prochainement par leur employeur. Ce qui les préoccupe, c’est de savoir les identités des agents qui feront partie du premier contingent de la cinquantaine de personnes annoncées pour quitter les rangs. C’est vrai que la direction générale a parlé plus tard de départs volontaires, mais les employés ne semblent pas être prêts à perdre leur travail. La plupart d’entre eux sont plongés dans un cycle infernal d’incertitude suite à la mauvaise nouvelle sortie de la réunion de mai dernier. Certains se posent la question de savoir si la baisse des activités au niveau de leur société est une faute des employés pour qu’on veuille les sacrifier. Pour le moment, les réunions se multiplient entre employés. Certains se concertent pour échanger à propos de la situation et envisager sur les dispositions à prendre.

À lire aussi : Rumeurs de licenciements massifs : Bolloré Bénin dénonce la désinformation

Le découragement n’a pas gagné tout le monde. Il y en a qui tiennent encore et sont prêts à aller jusqu’au bout dans le combat contre cette mesure en vue. Joint au téléphone lundi 13 juin dans la soirée, un des syndiqués a confié qu’une demande d’audience est déposée par les responsables syndicaux et délégués de personnels pour rencontrer la direction générale. « C’est depuis la semaine dernière que la lettre a été déposée et nous attendons la suite. Si les responsables ne réagissent pas, nous allons les relancer », a-t-il indiqué pour rassurer que « même si des gens doivent être remerciés par Bolloré Africa Logistics, la direction générale doit prévoir des mesures d’accompagnement nécessaires ». Et pour cela, il dit être prêt à se battre jusqu’au bout.

En dehors des démarches des employés envers leurs responsables pour mieux gérer cette situation, il y a aussi des médiations en vue. Le député Parfait Houangni serait aussi prêt à intervenir pour qu’un consensus soit trouvé. Des sources proches de la structure indiquent qu’il a pris le dossier à bras le corps et compte ne pas laisser se détériorer les relations de travail entre employés et employeurs de Bolloré Africa Logistics. On apprend également qu’il est un proche de cette société qui s’apprête à congédier des dizaines d’agents pour des raisons liées à la baisse des chiffres d’affaires de l’entreprise.

Par: Félicien Fagnon

Source : Actubenin

Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 669 fois