« Etre à l’écoute de nos pays est indispensable » selon George Otienon, PDG de l’ACA

George Otienon, PDG de l’ACA

« Nous sommes venus au Bénin pour apporter notre soutien ». C’est du moins ce qu’a déclaré George Otienon. Il est le PDG de l’ACA. Selon lui, les relations que l’ACA entretient avec ses partenaires gouvernementaux sont de loin notre bien le plus précieux.

Le Bénin est devenu aujourd’hui le premier pays d’Afrique de l’Ouest à rejoindre l’ACA. C’est une institution panafricaine qui fournit des produits d’assurance. «Être à l’écoute de nos pays est indispensable pour construire des partenariats basés sur la confiance» indique George Otienon.

En sa qualité de Président, il se dit convaincu de pouvoir faire de grandes choses ensemble en faveur du développement du pays. Otienon d’ajouter : « En tant qu’institution africaine, l’ACA a conscience de l’environnement difficile dans lequel beaucoup de nos gouvernements travaillent ».

Pour le PDG de l’ACA, C’est là que peut se faire la différence. « Le Bénin n’est pas différent. Nous sommes ici pour fournir un certain confort aux investisseurs ».

À lire aussi : L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) compte aider le Bénin à attirer 15 milliards de dollars d’investissements d’ici à 2021

Le Bénin est un pays en pleine ascension dirigé par un président nouvellement élu et issu du monde des affaires. Il se nomme Patrice Talon. La semaine dernière, le Président a lancé un programme de cinq ans, aligné sur l’horizon à 2030 du Bénin/ ledit programme accorde une place centrale aux partenariats public privé (PPP). Le programme déploie une stratégie visant à attirer 15 milliards de dollars d’investissements. Il vise aussi à stimuler la croissance de toutes les couches de l’économie d’ici à 2021.

En tout cas, pour ses prochaines adhésions, l’ACA s’intéresse aux autres grandes économies ouest-africaines : le Ghana, le Nigeria et le Sénégal.

© Africtelegraph


 

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 486 fois