Le Nigéria, le Niger, le Cameroun et le Tchad et le Bénin face au problème Boko Haram

Vue du conseil des chefs d'état major généraux et ministres de La Défense des pays contributeurs des troupes de la Force multinationale mixte, le 21 décembre 2016. (VOA/André Kodmadjingar)

Frappé par le terroriste de Boko Haram notamment (le Nigéria, le Niger, le Cameroun et le Tchad) ainsi que le Bénin, le G4 cherchent à mutualiser sa force pour venir à bout de cette organisation terroriste dans la sous-région.

Une réunion des experts de la Force multinationale mixte (FMM) de la commission du bassin du lac Tchad (CBLT) s’est tenue le 19 décembre 2016 à N’Djamena au Tchad.

La rencontre a été sanctionnée par un rapport, qui a ensuite été soumis mardi au comité des chefs d’Etat- Major pour appréciation.

Selon des sources proches des chefs d’État-Major de la CBLT et Bénin, ce document retrace le plan de opération projeté par la FMM, la logistique et les opérations aériennes ainsi que les implications financières.

En dehors des forces terrestres, le G4 s’engage à appuyer l’opération avec les forces aériennes.

Suivi d’un débat sur le rapport, le document a été validé après quelques amendements. Le montant global pour cette opération a été revu en hausse, indique la même source.

Après tractation, c’est finalement mercredi à minuit que le conseil des ministres de la défense des pays membres de la CBLT et du Bénin a approuvé le rapport de la réunion des chefs d’État-Major.

André Kodmadjingar, correspondant à N’Djamena

© La Voix de l’Afrique


Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 561 fois