Le président du Bénin (Patrice Talon) défend le franc CFA

SEM Patrice Talon, président de la République du Bénin

Après le président ivoirien, Alassane Ouattara, qui a dénoncé une ‘‘campagne de dénigrement’‘ contre le franc CFA , le président du Bénin, Patrice Talon est lui aussi monté au créneau pour défendre cette devise.

Invité sur une radio internationale, le président béninois a fait l‘éloge du franc CFA. « La stabilité d’une monnaie par rapport à une devise est un avantage », a déclaré M. Talon.

Par ailleurs, il fait savoir que la modification de la parité entre l’Euro et le franc CFA ou une dévaluation de cette devise va « générer beaucoup de pauvreté, beaucoup de misère dans une situation déjà assez difficile (…) ».

Le débat s’est même invité au sein du gouvernement béninois. Alors qu’il prenait part à un forum initié par la Banque mondiale à Cotonou, le ministre de l’Intérieur chargé de la sécurité publique béninois, Sacca Lafia, a tenu des propos foncièrement différents de la ligne que défend son président. Pour lui le franc CFA serait l’une des sources de pauvreté au Bénin.

Le franc CFA est critiqué par plusieurs intellectuels africains qui lui reproche d‘être un handicap pour le développement de l’Afrique.

© Africanews


Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 188 fois