La Côte d’Ivoire et le Bénin engagés dans la poursuite d’un programme de recherche sur les maladies des tubercules

La ministre Bakayoko-Ly Ramata et la délégation béninoise, à son cabinet

La Côte d’Ivoire et le Bénin ont entamé, jeudi, les discussions en prélude à la transition du Programme ouest africain d’épidémiologie virale pour la sécurité alimentaire (WAVE) vers un programme panafricain plus ambitieux baptisé Pan african virus epidemiology (PAVE) pour approfondir la recherche sur les maladies des tubercules. Financé par la Fondation Bill et Melinda Gates et le département du développement international du Royaume uni, le WAVE concernait six pays d’Afrique de l’ouest (Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin, Nigeria, Burkina Faso) et deux d’Afrique centrale (Cameroun et République démocratique du Congo). En deux ans, ce programme innovant pour contrôler les virus du manioc a permis d’identifier, grâce à des laboratoires…

© Agence Ivoirienne de Presse


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 445 fois