Atelier d’information : Les banquiers sensibilisés sur le financement de la filière Cajou

 Un financement réussi dans la filière Cajou, c’est un financement réussi dans le développement de l’économie locale ». C’est fort de cette vision que BéninCajù en partenariat avec l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef) organise depuis hier un atelier sur le financement de l’industrie Cajou. Ayant pour thème « Financement de l’industrie Cajou au Bénin : gestion des risques pour un investissement réussi », cet atelier réunit à Azalaï hôtel à Cotonou des acteurs de la filière Cajou et les professionnels de la banque. Pour James Obarawski, chef de mission de BéninCajù, cet atelier permettra de mieux comprendre les différents maillons de la chaîne de transformation du Cajou et de cerner les points critiques pour un partenariat gagnant-gagnant entre les professionnels des banques et les acteurs de la filière Cajou. « Le secteur financier est ainsi interpellé car, de nos jours, les crédits bancaires directs à l’agriculture ne dépassent guère 2% de nos encours de crédits globaux à l’économie. S’il en est ainsi, c’est à cause de la méconnaissance par notre secteur d’activité de la cartographie des risques auxquels est exposée l’agriculture », a fait savoir Cosme Ahouansou, Directeur exécutif de l’Apbef. Ainsi, pour les financiers, cet atelier leur permettra de réduire les asymétries d’informations sur le secteur Cajou pour une juste appréciation des risques. « Ainsi, face à une demande de financement émanant de la filière du Cajou, une banque peut prendre en toute connaissance de cause, la décision d’octroi de crédit », a ajouté Nicodème Ahouansou, représentant une banque à cet atelier.

Par : Isac A. YAÏ

© Fraternité


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

 

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 86 fois