Audience hier au TPI de Cotonou dans l’Affaire Soneb : Babalola dénonce « un grotesque montage »

David Babalola, ex directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb), a été mis sous mandat de dépôt.

Comparu hier pour la première fois devant le juge, dans l’affaire Soneb (Société nationale des eaux du Bénin), l’ex-Dg David Babalola, a plaidé « non coupable » pour les faits qui lui sont reprochés. Il se dit être victime d’une « tromperie » de la part des ses collaborateurs qui seraient à l’origine des déboires qu’il subit actuellement. David Babalola parle d’un « grotesque montage ourdit contre sa personne dans l’intention de l’humilier et de porter atteinte à son honorabilité ». C’était au Tribunal de première instance de Cotonou où réagissait hier l’ex-Dg Soneb, écroué à la prison civile de Cotonou depuis le mardi 07 novembre dernier, après un bref passage à la Brigade économique et financière (Bef) dans une affaire de faux et usage de faux en écritures publiques. Il s’agirait en effet d’une sortie frauduleuse de plusieurs millions-environ 300 millions FCFA- des caisses de la Soneb pour reversement de la Tva aux impôts. Mais après contrôle de l’inspection générale du ministère de l’économie et des finances, selon un récent conseil des ministres, le Trésor public n’aurait jamais reçu un quelconque reversement de Tva de la Soneb. Les quittances retrouvées à cet effet seraient donc falsifiées, d’après les investigations menées. David Babalola a été incarcéré avec trois autres collaborateurs et co-accusés dont le Directeur administratif et financier et la caissière. L’affaire est renvoyée au 12 décembre prochain.

Par : Christian Tchanou

© L’Evènement Précis


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 305 fois