Bénin : Patrice Talon rappelle deux de ses anciens ministres

Cérémonie de présentation du Programme d'Actions du Gouvernement le 16 décembre dans la salle du Peuple de la Présidence de la République du Bénin.

Fin de chômage pour les anciens ministres Hervé Hêhomey et Lazare Sèhouéto. Selon l’information relayée par le quotidien Fraternité, le premier ayant servi au poste de ministre des infrastructures et du transport, devient désormais Conseiller chargé des infrastructures et le second est appelé à mettre à disposition du Président de la République, ses compétences politiques. Lazare Sèhoueto est désormais le Conseiller aux affaires politiques du Chef de l’Etat.

 Ces deux nominations viennent déjouer les pronostics qui faisaient croire à un divorce entre le Président Patrice Talon et ses deux collaborateurs. Pour rappel, Hervé Hêhomey avait été limogé à quelques jours du premier remaniement du gouvernement de la rupture. Ce limogeage inattendu avait constamment alimenté la polémique, la méconnaissance par le grand public des raisons de cette décision du chantre du nouveau départ avait laissé place à toutes les imaginations et hypothèses.

Lazare Sèhouto, quant à lui, s’est vu emporté par le vent du premier remaniement. Contrairement à Hervé Hêhomey qui s’est inscrit dans un silence radio après son départ forcé du gouvernement, Lazare Sèhoueto a , quant à lui réaffirmé au lendemain du remaniement, son engagement à continuer la défense des idéaux du Chef de l’Etat.

Au-delà des considérations politiques, il y a lieu de reconnaître les compétences de ces derniers dans les domaines, qui constituent désormais leurs champs de bataille. L’année 2018 étant celle de la révélation des grandes réalisations du PAG, tel que l’a signifié le Chef de l’Etat, la nomination de l’ancien ministre Hervé Hêhomey en tant que Conseiller chargé des infrastructures trouve tout son sens.

En ce qui concerne Lazare Sèhoueto , son expérience dans l’univers politique béninois n’est plus à démontrer, Chef de parti, ancien député, plusieurs fois ministre, déjà sous l’ancien président Mathieu Kérékou ; il a forcément un plus à apporter à la machine de la rupture, surtout en cette période des grandes réformes politiques.

© Benin Web Tv


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 634 fois