Bénin : Duel entre Patrice Talon et Komi Koutché

Komi Koutché, 41 ans, ancien ministre d’Etat en charge des Finances de Boni Yayi est dans le viseur du président Patrice Talon. Ce jeune loup politique, qui a connu l’ascension la plus fulgurante dans le sérail de l’Etat béninois depuis ces 25 dernières années représente un adversaire politique de poids pour la majorité de Patrice Talon dans la perspective de la présidentielle de 2021. Depuis deux ans, le pouvoir en place à Cotonou tente de le déstabiliser en lui collant différentes affaires, selon ses proches. L’une des plus récentes est celle d’une affaire de perte d’argent que les béninois qualifient « d’affaire inventée de toutes pièces ». Il y a quelques jours, les journaux savamment nourris par la Présidence de la République ont annoncé que Komi Koutché était visé par un mandat d’arrêt international dans le cadre d’une enquête sur sa gestion quelques années plus tôt, du Fonds National de Microfinance. Un ballon d’essai vite dégonflé mais qui constitue un moyen de pression sur la justice aux yeux de certains observateurs. Les journaux commis à cette tâche avaient même pour certains, titré en anglais bien que paraissant d’habitude en français, comme pour tenter des éléments d’évidence vis à vis des USA où vit actuellement l’intéressé. Certains voient également la récente annonce relative à l’abolition de la peine de mort par le gouvernement béninois comme un acte de Cotonou pour faciliter l’extradition éventuelle d’opposants dans le cadre d’affaires montées contre eux sous le couvert de la lutte contre la corruption. Ce facteur a été déterminant dans les arguments qui ont fondé le refus de l’Etat français d’accéder à l’extradition de Patrice Talon lui-même dans le passé.
L’ancien ministre s’est installé aux Etats-Unis dans le cadre de la préparation de son Doctorate in Business Administration. Il s’investit également dans la consultance. Il bâtit sa stratégie de conquête du pouvoir, conseille ses camarades des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), dispose d’un large portefeuille de mouvements de jeunes qui voient en lui un vrai modèle. Il bénéficie des conseils d’un pool d’avocats et de stratèges internationaux. « Il attend le bon moment pour commencer l’offensive visible », confie un de ses amis parisiens.
Après avoir réussi pour l’instant à « neutraliser » les ambitions de son ex-soutien Sébastien Ajavon et de l’ancien Maire de Cotonou, Léhady Soglo, Patrice Talon, qui s’est affublé du vocable « compétiteur né », s’attaque à Komi Koutché, qui a l’avantage d’être reconnu comme un « homme sympathique et travailleur ». Il a des amis dans tous les camps politiques du pays. 2021, c’est dans 3 ans, mais apparemment, la guerre de l’opinion a déjà commencé dans ce pays où on n’est jamais à court de rebondissements politiques.
Contrairement aux accusations ventilées dans l’opinion publique par le pouvoir en place et entretenues par ses détracteurs béninois, Komi Koutché a été récemment admis par les Etats-Unis comme une personne de qualité à capacités et compétences extraordinaires. Ce qui lui confère le privilégié statut O-1 dans un contexte de resserrement des politiques d’immigration par l’administration Trump. Au pays de l’oncle Sam, l’efficacité des enquêtes sur les résidents de marque n’est pas un jeu. Dans le rang des inconditionnels de l’ancien ministre d’Etat, on perçoit les accusations de tous genres contre leur champion comme une persécution politique. « Cela fait partie des risques du métier politique en Afrique surtout pour les jeunes », indique ironiquement l’intéressé lui-même qui se garde de toute réaction pour le moment.

© Afrique Union


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 16 480 fois