Startup : CoinAfrique, leader des petites annonces en Afrique Francophone, lève 2,5 millions d’euros (communique de presse)

Application mobile de petites annonces la plus téléchargée en Afrique francophone, la start-up africaine de petites annonces ambitionne de dépasser les 10 millions d’utilisateurs mensuels dès 2022.

La plateforme de petites annonces CoinAfrique annonce avoir levé 2,5 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs, confirmant son ambition de devenir le leader de l’audience mobile en Afrique francophone. Parmi les nouveaux actionnaires figurent notamment Investisseurs & Partenaires (I&P), un groupe d’investissement d’impact dédié aux petites et moyennes entreprises d’Afrique subsaharienne, ainsi qu’un pool d’investisseurs représentés par French Partners et Mercure international, leader dans le retail en Afrique francophone.

En levant 2,5 millions d’euros, CoinAfrique devient la première start-up d’Afrique francophone spécialisée dans les petites annonces à passer la « série A », soulignant sa capacité à développer son modèle à plus grande échelle et atteindre une masse critique d’utilisateurs. En 2017, CoinAfrique est devenue l’application mobile de petites annonces la plus téléchargée d’Afrique francophone (plus de 600 000 téléchargements pour près de 5 millions de sessions depuis son lancement). Aujourd’hui, CoinAfrique compte plus de 150 000 membres actifs dans 16 pays d’Afrique chaque mois. En novembre, elle était la seule start-up francophone parmi les 20 sélectionnées pour participer à XL Africa, le programme d’accélération de start-up initié par la Banque mondiale.

Cette levée de fonds s’inscrit dans un contexte globalement favorable pour le financement des start-up en Afrique. Selon le fonds de capital-risque Partech Ventures, les start-up africaines ont levé 560 millions de dollars pour leurs financements en capital-risque en 2017, contre 368,8 millions de dollars en 2016, soit une croissance de 53% sur une année. On constate également un plus grand nombre de transactions (128 au total), et une distribution géographique plus large. Dans d’autres économies émergentes, les applications de petites annonces connaissent un succès croissant, à l’image de Carousell, une start-up singapourienne qui a récemment levé 70 millions de dollars US.

« La réussite de cette levée de fonds nous renforce dans la conviction que CoinAfrique s’est positionné sur un marché en pleine expansion, déclarent Matthias Papet et Eric Genêtre, les co-fondateurs. Surtout, cette levée de fonds va nous permettre d’accélérer sur nos marchés existants, d’ouvrir de nouveaux pays et de développer une expérience utilisateur encore plus proche des besoins de notre communauté d’acheteurs et de vendeurs. Nous ambitionnons de dépasser les 10 millions d’utilisateurs mensuels dès 2022. »
« CoinAfrique est une entreprise prometteuse dont le potentiel de croissance est très important, en particulier en Afrique de l’Ouest francophone, explique Jean-Michel Severino, président d’Investisseurs & Partenaires. CoinAfrique propose en effet une offre mobile de classifieds innovante, reposant sur l’utilisation croissante des nouvelles technologies et adaptée aux habitudes de consommation des jeunes, une classe d’âge en forte expansion. Nous sommes heureux d’accompagner l’équipe de CoinAfrique dans cette nouvelle étape de son développement et dans la maximisation de ses impacts sur le petit commerce urbain : que ce soit en termes d’extension du chiffre d’affaires, de création d’emplois, mais aussi d’appui à la structuration et à la formalisation de ces petits commerces. »

À propos de CoinAfrique

Lancé en mai 2015, CoinAfrique est le leader des petites annonces sur mobile en Afrique francophone. Grâce à son application mobile (disponible sur Google Playstore et iOS) et son site internet, CoinAfrique connecte la plus grande communauté de vendeurs et d’acheteurs en ligne (plus de 150 000 utilisateurs actifs) dans 16 pays d’Afrique.
CoinAfrique a implanté son hub à Dakar (Sénégal) et dispose de bureaux à Cotonou (Bénin), Lomé (Togo), Abidjan (Côte d’Ivoire) et Kinshasa (République Démocratique du Congo) depuis le début du mois d’avril.

Pour plus d’informations, visitez www.coinafrique.com

Source: CoinAfrique


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 287 fois