Le Bénin et le Togo s’arment contre les crises maritimes

Patrouilleur de la Marine Marchande du Bénin.

Les autorités maritimes béninoises et togolaises ont procédé ce vendredi à Cotonou, à la clôture d’un exercice maritime international couvrant les eaux des deux pays, a-t-on  constaté sur place.

Commandité par le «Réseau inter-régional pour le Golfe de Guinée» (GOGIN), cet exercice, démarré le 29 avril avec 300 participants, est conçu pour améliorer la coopération régionale, accroître la sensibilisation au domaine maritime, les pratiques de partage d’informations et des capacités opérationnelles afin de renforcer les efforts de promotion de la sûreté et de la sécurité dans le Golfe de Guinée.

La partie en mer de l’exercice a permis de tester les capacités des forces maritimes du Togo et du Bénin à lutter contre le trafic illicite et la piraterie et à répondre à des crises de pollution maritime.

L’exercice contribuera à favoriser la confiance entre les pays participants, tout en favorisant la compréhension et la coopération mutuelles.

« Doté d’un budget de 9,2 millions d’euros et en pleine vitesse de croisière, le GOGIN se propose de renforcer encore plus cette coopération entre les 19 pays côtiers à travers des exercices concrets et pertinents, avec un focus sur la communication, la planification et la coordination, tant au niveau national que régional. Notre programme régional de soutien à la sécurité maritime en Afrique de l’Ouest pour un montant de 29 millions d’euros, complètera les efforts sur l’institutionnel et assurera la pérennité de nos efforts», a précisé Lennart Deridder, Team Leader à la Délégation de l’Union européenne au Bénin.

Le projet met en œuvre des efforts conjoints en termes de planification, de coordination, de communication et d’infrastructures informatiques entre les agents et institutions étatiques, tant au niveau national que régional.

Il s’agit, précise-t-on, d’un programme dont l’objectif à long terme est de soutenir la paix et la stabilité, ainsi que de favoriser le développement humain et économique en Afrique centrale et occidentale.

Le projet «Gogin», rappelle-t-on, est financé par l’Union européenne et par le gouvernement du Danemark.

© Infos Plus Gabon


Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 174 fois