Dossier glyphosate : Patrice Talon est dos au mur

Le ministre de l'agriculture béninois réceptionnant 500000 litres de glyphosate le vendredi 06 avril 2018 au port sec d’Allada

– Panique chez les producteurs de coton

– Des ministres en sapeurs-pompiers pour rassurer les paysans

La nouvelle de la toxicité du glyphosate contenu dans les semences agricoles fabriquées par le géant américain ‘’Monsanto’’ a suscité la colère dans le rang des producteurs de Coton. Ceux-ci attendent la décision du gouvernement pour savoir à quels saints se vouer.

Le produit miracle que les producteurs de coton convoitent tant avant le début de chaque saison est devenu le plus détesté.

En 48 heures, les paysans sont passés de l’engouement de la pré-saison au désenchantement. A Malanville, Kandi, Banikoara et un peu partout dans les bastions de la production du coton, les paysans ont entamé des concertations au sein de leurs corporations respectives.

En effet, depuis le lundi 13 août 2018, les producteurs de ‘’l’or blanc’’ béninois se concertent en vue d’être situés sur la conduite à tenir. De sources concordantes, il ressort que la fréquentation des différentes boutiques-témoin qui servent de points d’approvisionnement en intrants agricoles a baissé.

Selon certaines confidences, les paysans hésitent à s’approvisionner, car ils attendent la décision du gouvernement. Pendant que d’aucuns soutiennent que les semences déjà réceptionnées seront utilisées pour le compte de la campagne cotonnière 2018-2019, d’autres croient au contraire que le gouvernement n’osera pas les exposer encore plus longtemps aux produits toxiques contenus dans les semences.

Panique dans le gouvernement

De sources ébruitées, cette situation aurait obligé le gouvernement à écourter ses vacances. Des mêmes sources, on apprend que dès ce week end, de nombreux ministres vont revenir au bercail. Et les membres de l’exécutif qui sont originaires du septentrion vont descendre sur le terrain pour aller rassurer les producteurs de coton désabusés par les dernières contingences qui sont survenues avec cette toxicité du glyphosate. Ainsi du mutisme du gouvernement de Patrice Talon face à la menace qui pèse sur la campagne cotonnière prochaine, on aura bientôt une phase proactive selon notre source au pavillon stratégique du palais de la Marina.

C’est au cours de cette phase proactive selon nos sources que le chantre du ‘’Nouveau départ’’ et ses collaborateurs dévoileront une série de mesures relatives aussi bien à la santé des producteurs de coton et prendront les décisions importantes qui s’imposent pour sauver la campagne en cours.

Patrice Talon est dos au mur. Il n’a donc pas le choix. Il est très conscient de la gravité de la situation surtout que près de 20% de ses ressources proviennent de l’or blanc.

Par Christian AFFAME

Source : Bénin 24 Télévision

Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

 

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 888 fois