Initiative présidentielle de l’excellence : Un autre canular de Talon ?

Le président béninois Patrice Talon

Dans son message à la Nation, le 31 juillet 2017, veille de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Bénin, le chef de l’Etat a fait une importante promesse devant micros et caméras. En effet, Patrice Talon s’est engagé à reconnaître les mérites des filles et fils du pays qui vont s’illustrer, dans leurs domaines respectifs, par le travail bien fait. « J’ai décidé d’instaurer, pour compter de l’année 2018, l’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence », a-t-il lâché. Et Patrice Talon sera, on ne peut plus clair : « Nos meilleurs élèves et étudiants, agriculteurs, artisans, artistes, journalistes, hommes et femmes de lettres, et d’autres encore, se verront décerner ce prix, sur la base des critères de qualité et de compétence qui auraient permis de les identifier ». Logiquement donc, et à en croire d’ailleurs le président de la République, la première édition de cette initiative devrait avoir lieu la veille du 1er août, fête nationale. Contre toute attente, le jour de la traditionnelle adresse au peuple, Patrice Talon n’est pas revenu sur ce point. L’événement n’a pas été organisé non plus. Silence radio ! Aucun communiqué pour situer l’opinion. Qu’est-ce qu’il a pu se passer ? S’agit-il d’un canular ? Loin de penser que c’est un lapin que le président Talon a posé à ses compatriotes, il serait quand même bienséant qu’une suite soit donnée à la promesse.

A coup sûr, comme argument de la non tenue de l’événement le 31 juillet dernier, certaines langues diront que c’est à l’année qui a été perturbée ; ce qui n’a pas permis d’avoir à temps les meilleur(e)s candidat(e)s admis(e)s aux différents examens nationaux. Qu’à cela tienne ! Valoriser les ‘’valeurs’’ du pays dans la ferveur de l’indépendance nationale est symbolique et l’on devrait en tenir grand compte. Si effectivement l’on y tenait, on pouvait bien sûr honorer la majeure partie des compatriotes méritants dans maints secteurs d’activités au cours de cette manifestation solennelle. Les meilleurs écoliers et élèves aux examens, cette année, pourront, à titre exceptionnel, être honorés après. Ce qui pourrait d’ailleurs justifier le désintérêt de la présidence de République à la chose est qu’entre janvier et juillet 2018, l’annonce d’aucun jury mis en place pour la cause n’a été faite. Aucun critère de sélection ou de désignation des méritants dans telle ou telle domaine n’a été non plus rendu public. En attendant donc les plus méritants au Cep, au Cap, au Bepc, au Bac et autres examens nationaux, où est la short liste des agriculteurs méritants à distinguer ? Où sont les journalistes méritants nominés pour cette première édition de l’l’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence ? Et la liste est longue… Des Prix d’excellence aux plus méritants du Bénin dans des secteurs d’activités, c’est-à-dire à celles et ceux qui honorent la République, quoi de plus noble pour encourager ces talents et créer l’émulation chez la génération montante ! Aucune excuse ne devrait donc être trouvée pour la non-tenue, à bonne date, de l’édition N°1 qui devrait consacrer la matérialisation de la parole du chef.

Par : Worou BORO

Source : Matin Libre

Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 609 fois