Bénin : Talon engage plus de 2263 milliards pour la modernisation du réseau routier

Cérémonie de lancement du Bénin-Révélé, Programme d'Actions du Gouvernement (PAG) pour le quinquennat 2016-2021.

C’est l’un des plus grands  chantiers du programme d’actions du gouvernement béninois. Les infrastructures occupent une place importante dans le projet de Talon. 47   projets sont en chantiers au Bénin, et la célérité des travaux de Natitingou à Womey , dans le département de l’Atlantique en passant Dassa dans le centre du pays,  laisse beaucoup d’observateurs stupéfaits.

Patrice Talon a refusé  d’assister aux cérémonies de  pose de première pierre, mais travaille dans la discrétion. Plus de  2263 milliards de Francs CFA ont déjà été engagés dans    le secteur des infrastructures. En effet,   le programme d’actions présenté à Cotonou en décembre 2016, prévoit  21 projets phares d’un coût de 1838 milliards Francs CFA et 26 projets prioritaires d’un coût de 424 milliards Francs CFA. A la date d’aujourd’hui selon certains observateurs,  ce programme a déjà été exécuté à plus de 55 % en deux ans de gouvernance.

D’ailleurs les autorités du Ministère des infrastructures ont confirmé  que dans ce département, le PAG sera une réalité. Le gouvernement a visiblement    progressé dans l’exécution  des différents projets. Cependant certains sont encore à la phase   d’étude,  d’autres au niveau de la  mobilisation des ressources, et certains    à la phase d’exécution physique.

Au-delà de la métamorphose progressive constatée dans certaines villes du Bénin, les différents chantiers engagés ont stimulé l’emploi dans les régions impactées.

Les entreprises sont à pied d’œuvre pour donner un autre visage au réseau routier béninois. Sogea Satom  met par exemple toute son expertise pour la réalisation de la voie Natitingou-Boukounbé- Korontière et fait l’expérience de la fondation avec les matériaux granitiques locaux afin de donner un soubassement solide à la voie.  Les chantiers Djougou-Péhunco et la Route Kandi-Ségbana avancent également bien selon les différentes missions de contrôle  qui ont d’ailleurs confirmé que les populations circulent déjà en toute quiétude. Quant à la traversée urbaine de Parakou , les travaux financés par la BAD, la BOAD et l’Etat béninois offrent déjà une   plateforme totale de 26 mètres de largeur.   Les travaux sont à environ 99% d’exécution et doivent prendre impérativement fin à la fin du mois d’août.

Progressivement avec les entreprises locales et l’expertise de la sous-région, Patrice Talon offre aux populations des ouvrages d’un standing nouveau surtout le pont métallique de Womè. Un ouvrage de franchissement mixte avec une structure en métal et en béton de 326 mètres. La technologie utilisée sur ce chantier est unique au Bénin en raison de la qualité et de la morphologie du sol. L’ouvrage est dimensionné pour une durée de 100 ans.

Avec Daniel Tognandan

© : APR

Pour ne plus louper les actualités en continu sur le Bénin,

Suivez nous sur Facebook : @Beninto.info

Suivez nous sur Twitter : @BenintoInfo

Commenter depuis Facebook

commentaires

Cet article a été lu 549 fois